Un peu d’histoire

Le Théâtre de Zélie, compagnie de théâtre amateur a été fondé en novembre de l’an 2000.
Il rassemble aujourd’hui 25 comédiens soucieux de faire partager au plus grand nombre leur amour des textes et de la scène.

Il est rattaché à la FNCTA
(Fédération Nationale de Compagnies de Théâtre et d’Animation.)

Zélie ?

C’est un prénom féminin en vogue au XIXe siècle et qui réapparaît depuis peu, en douceur.
Le Théâtre de Zélie ? Non, cette Zélie-ci n’est pas un personnage de fiction. Oui, elle a vraiment existé. Elle naquit dans les années 1890 dans une famille de douze enfants.

Ce fut une femme sans fard, pleine d’énergie bien qu’effacée et surtout trempée de générosité. Elle fut, durant cinquante années, ouvrière dans une usine de produits chimiques. Elle força notre admiration. Son nom fut choisi.

Ses liens avec le théâtre ? Aucun, sinon l’essentiel , un cœur simple et généreux. Et puis en chimie comme au théâtre, que de transformations !…

Le Chaudron (MJC centre ville Mérignac)

Tous les spectacles du Théâtre de Zélie ont été crées à la Salle du Chaudron de la MJC centre-ville de Mérignac, 15 rue Roland Dorgelès.

La Salle du Chaudron a été inaugurée en 1973. Première salle de spectacle édifiée sur le centre ville, en extension de l’action que menait déjà la MJC sur les quartiers d’Yser et de Pont de Madame.

Georges Berdot, fondateur du théâtre JOB, fut le premier animateur de l’atelier-théâtre. C’est lui qui proposa de nommer ce lieu “Le Chaudron”. Evocation d’ Obélix et sa potion magique. Magie de la scène… et de la rencontre…

Dans les années 70-80, Le Chaudron accueillit, entre autres, le théâtre d’impros québécois invité par Alain Larive, alors animateur de l’atelier-théâtre, les Tafurs, Bernard Lavilliers, le groupe “Alpes chansons françaises” avec Isabelle Meyrot…

Aux spectacles se succédaient les moments de convivialité. On y dégustait même la soupe à l’oignon. Potion magique du partage…

Théâtre, danse, musique, chansons, La Salle du Chaudron est un lieu de diffusion culturelle de proximité.