Le jour des fleurs

afjourfleurs

De Gilles Leroy et autres textes d’auteurs
Mise en scène Christiane Magendie

En novembre 2001, à la Salle du Chaudron de la MJC centre-ville de Mérignac, , le Théâtre de Zélie présentait des monologues recueillis par Alfredo Arias sous le titre “Aimer
sa mère”. Prolongeant l’expérience dramaturgique commencée avec “Aimer sa mère”, Alfredo Arias et René de Ceccaty ont demandé à huit romanciers, très différents les uns des
autres, d’écrire en toute liberté ce qui, pour chacun d’entre eux exprime le plus fortement le rapport d’une mère à son fils.
Nous avons retenu cinq de ces saynètes. Le Jour des fleurs est le titre de l’une d’elles.
Nous voici transportés dans cinq univers différents et à chaque fois, une mère et son fils qui, face à face, côte à côte ou dos à dos, nous disent les liens d’amour qui les unissent
et les déchirent tout à la fois. Cinq dialogues tantôt nostalgiques, légers ou cocasses,
tantôt douloureux , tendres ou agressifs. Cinq dialogues bâtis, tissés, enchevêtrés d’incompréhension, de silence, de regret, de rancune mais aussi de complicité, d’indulgence et de pardon . Un véritable patchwork de l’amour filial.

Mères et fils par ordre d’entrée en scène
Je reste avec toi  de Louis Gardel : Françoise Destouesse Jean-Claude Bernier
Happy Birthday  de Guyette Lyr : Arlette Trijoulet Jean-Claude Zaoui
Retour simple de Catherine Lépront : Françoise Faisy Alexandre Buttoudin
La Fève-Cactus de Chantal Thomas : Brigitte Merle-Vignau Didier Laugaa
Le Jour des fleurs de Gilles Leroy :  Mireille Berger Cyril Clédières

Création lumière : Yohann Dubuc
Musique : groupe Taranta-Babu !
Sculptures : Dominique Ruisseau
Affiche : Romain Auberger